Maison des jeunes Neufchâtel – Rayonner, avec si peu – Aider l’avenir à s’en sortir

Affichette : « ta personnalité sans préjugé - MDJ ». Deux photos : deux jeunes femmes blondes riant, une sur les épaules de l'autre. Une jeune femme et un jeune homme sur un divan. Elle/il ont la peau foncé et les cheveux frisés. Logo MDJ ici et là : dessin comme deux maisons fusionnées.   Je me nomme Laurence Bolduc et je suis coordonnatrice de la Maison des jeunes Neufchâtel L’évasion depuis maintenant trois ans.  Ayant fréquenté lorsque j’étais moi-même adolescente et ayant aussi occupé le poste d’animatrice/intervenant, il m’est aisée de dire que j’ai la MDJ tatoué sur le cœur.  Malgré un budget serré et un manque de personnel récurant, le Conseil d’administration, l’équipe d’animation/intervention et moi-même travaillons sans relâche pour offrir un milieu de vie sain, sécuritaire et animé pour les adolescent.es de Des Châtels.  La preuve de notre travail acharné est que la moyenne de fréquentation a doublé depuis la dernière année et que les adolescent.es sont de plus en plus impliqué.es.  Je souhaite fortement que le nouveau gouvernement de la CAQ reconnaisse à sa juste valeur le travail des MDJ de la Capitale-Nationale.  Et par un financement adéquat et par une pleine reconnaissance de leur autonomie et de leur expertise jeunesse.  Les adolescent.es, leurs idées, leurs projets et leur avenir nous importe énormément, aidez-nous à les aider.

La MDJ, pour moi, c’est …

   Je me nomme Stacy, j’ai 14 ans et j’habite proche de la MDJ NEUFCHÂTEL L’évasion.  J’ai découvert c’était quoi la MDJ lorsque Alexandra et Laurence sont venues présenter un quiz dans ma classe de 6e année l’an passé.  Depuis ce temps-là, je vais à la MDJ plusieurs fois par semaine.