FRAPRU, RAIIQ & RGF-CN pressent la Ville de Québec pour des politiques de logement social

Trois logo : FRAPRU (porte-voix vert avec un immeuble et un arbre) ; RAIIQ (deux ii dans un cercle jaune) ; RFG-CN (cercle orange avec cinq têtes qui tournent dans la même direction).Le FRAPRU, le RAIIQ et le RGF-CN pressent la Ville de Québec d’adopter rapidement des politiques structurantes pour favoriser le logement social

  • création d’une réserve de terrains dédiés au logement social et acheter des terrains et des bâtiments ;
  • règlement obligeant tous les projets privés à inclure un pourcentage significatif de logements sociaux.

(Québec, le 22 novembre 2019) – Alors que la Ville de Québec doit présenter incessamment son projet de politique d’habitation, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), le Regroupement pour l’aide aux itinérants et itinérantes de Québec (RAIIQ) et le Regroupement des groupes de femmes de la région de la Capitale-Nationale (RGF-CN) joignent leur voix.  Les regroupements demandent à la Ville d’adopter sans tarder des politiques structurantes pour assurer le développement de logements sociaux, partout où il y a des besoins, notamment dans les secteurs convoités par les promoteurs immobiliers.